Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La route se modernise
 

Présentation du projet

 
 

Aménagement des bretelles B5, B640 et rétablissement de l’avenue de la commune de Paris

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 mai 2018 (modifié le 24 mai 2018)

Présentation du projet

Les objectifs du projet

  • Améliorer le cadre de vie et réduire les nuisances.
  • Assurer une meilleure intégration urbaine du réseau routier national. 
  • Permettre un aménagement en surface de l’échangeur.
  • Garantir la continuité et la cohérence urbaine entre les zones à proximité de l’échangeur (parc de Chemin de l’Île, écoquartier Hoche, future zone des papeteries, quartier République).
  • Améliorer la qualité de la desserte routière.

Le programme des travaux comprend :

  • enfouissement de la bretelle B5.
  • rétablissement de l’avenue de la commune de Paris.
  • aménagement de la bretelle B640.
  • nivellement en surface de l’échangeur.
  • La bretelle B5 : relie l’A14 vers Paris à l’A86 Nord. Longueur totale d’environ 800m, dont 500m en tranchée couverte (partie tunnel).
  • La bretelle B640 : permet de rejoindre Nanterre puis l’A86 depuis l’autoroute A14 en direction de Paris d’une longueur totale d’environ 300m.

Les avantages des ouvrages réalisés

La réalisation des bretelles B5 et B640 :

  • Contribue à la réduction des nuisances sonores et visuelles aux abords de l’échangeur, notamment pour le quartier Hoche.
  • Permet d’assurer à la fois les échanges entre autoroutes et la desserte locale.
  • Permet l’aménagement urbain ultérieur de la zone de l’échangeur.

L’avenue de la Commune de Paris aura un tracé plus rectiligne, plus urbain.

Les partenaires du projet

État, maître d’ouvrage du projet
La région Ile de France
L’établissement Public Paris la Défense au titre de la ZAC Seine-Arche
Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine
La ville de Nanterre

Les participations de chacun se répartissent comme suit :

En M€ État Région EPLD (au titre de la ZAC Seine-Arche)CD92 Nanterre
64 17 17 20 8,9 1,1

Organisation des travaux

Le calendrier

La phase 1 des travaux

Les travaux sont décomposés en 3 phases successives pour une durée globale de travaux d’environ 27 mois, à compter d’Avril 2018.

  • De mai 2018 au printemps 2019.
  • Du début de B5 jusqu’à B550.
  • Terrassements : Plus de 50 000m3 à déblayer les 3 premiers mois.
  • Construction du tunnel B5 (tranchée couverte en béton armé) :
  • Remblaiement et étanchéité : environ 30 000m³ sur 4 mois début 2019.

La phase 2 des travaux

  • Du printemps 2019 à début 2020.
  • Jalons importants :
    • Mise en place de la déviation B550 : printemps 2019.
    • Mise en service B640 : fin 2019.
    • Mise en service de B5 : début 2020.
  • Terrassements (environ 17 000m3 à l’été 2019) et construction du tunnel.
  • Réalisation de la bretelle B640 et mise œuvre de la chaussée de B5.

La phase 3 des travaux

  • Début 2020 à mi 2020.
  • Travaux de rétablissement de l’avenue de la Commune de Paris.
  • Travaux de nivellement en surface de l’échangeur (remblais allégés).
  • Travaux de déconstruction des ouvrages B550, B600 et ancien barreau de l’avenue de la commune de Paris.

La phase 3 des travaux : le rétablissement de l’avenue de la commune de Paris

  • Travaux de rétablissement de l’avenue de la commune de Paris.
  • Bande piétonne : jusqu’à 3,8m et piste cyclable : 2,50m.
  • Alternance d’arbres et de stationnements (à droite dans le sens de circulation).

Les mesures d’accompagnement des travaux

La gestion des mouvements de terres

  • Durée des terrassements : 5 mois (dont 3 mois pour les déblais).
  • Plus de 50 000m3 à déblayer et 30 000m3 à remblayer.
  • Capacité de stockage sur site de 8 000m3.
    • 42 000m3 à évacuer du chantier.
    • 22 000m3 à approvisionner sur le chantier.
    • flux Poids lourds pour assurer ces mouvements qui empruntent l’avenue de la commune de Paris, le pont Hoche et l’avenue de la République, avant de rejoindre les autoroutes A14 et A86.

La gestion des circulations en phase chantier

  • La bretelle B550 actuelle doit être fermée pour la construction des « 80 derniers mètres » du tunnel et la mise en place des équipements de sécurité soit environ 10 mois.
  • Une bretelle provisoire est créée, se raccordant à l’avenue de la République permettant de rejoindre l’A86.
  • Les études de circulation se poursuivent pour minimiser la gêne à l’usager.

Gestion du trafic en phase chantier

  • Maîtrise du trafic Poids-lourds générés par le chantier : circulation majoritairement sur les axes autoroutiers (A86 et A14).
  • Optimisation des cycles de feux sur le réseau secondaire, notamment sur l’avenue de la République (RD986).
  • Mesures d’information et communication.

Les travaux d’équipement de sécurité du tunnel

  • Mise en place de la ventilation du tunnel.
  • Déploiement du système de supervision (caméras,détection automatique d’incident…).
  • Mise en place du système d’auto évacuation et des issues de secours.

Limitation des nuisances travaux

  • Système de lavage des roues mis en place dans les emprises chantier.
  • Maîtrise du bruit de chantier et des vibrations : valeurs seuil à respecter par les engins de chantier.
  • Gestion des déchets : établissement d’un dossier spécifique par les entreprises de travaux : tri des déchets de chantier, bennes adaptées.
  • Communication spécifique pour les phases chantier.

Mesures environnementales du chantier

  • Favoriser l’utilisation de la voie d’eau.
  • Centrale béton principale à proximité (port de Nanterre).
  • Évacuation d’une partie des terres (port de Gennevilliers).

Le site à l’issue des travaux