Le projet d’aménagement sur la RN36, des carrefours entre la RD235 et le carrefour de l‘Obélisque

Le contexte :

 Une congestion récurrente du Carrefour de l’Obélisque aux heures de pointe
 Un trafic routier en hausse

Les objectifs :

 Améliorer les conditions de circulation entre la RN36 et la RD231, au Carrefour de l’Obélisque
 Améliorer la desserte des pôles d’activités,
 faciliter la liaison entre Marne-la-Vallée et le Sud-Est de l’Île-de-France

Les contraintes et les enjeux :

Les contraintes environnementales
 Un projet situé au cœur d’une forêt domaniale classée et dotée d’une certaine richesse écologique (faune, flore, hydrographie),
 Un patrimoine historique (monument historique classé de l’Obélisque) et touristique (chemins de randonnées).

Les enjeux de développement économique et de déplacement
 De nombreux projets de développement économique,
 Un carrefour de l’Obélisque saturé induisant des reports de trafics dans les zones urbanisées,
 Une activité économique présente au niveau du Carrefour de l’Obélisque (snack, salles de réception),
 De nombreux accès riverains, agricoles et forestiers.

Présentation du projet :

Le projet porte sur l’aménagement de deux carrefours sur la RN 36, entre la RD 235 au nord et le carrefour de l’Obélisque au sud, sur le territoire des communes de Dammartin-sur-Tigeaux, Mortcerf, Villeneuve-le-Comte et Voulangis (Seine et Marne).

Il comprend :
 la création d’un giratoire à trois branches entre la RN 36 et le RD 235,
 l’aménagement du giratoire existant entre la RN 36 et la RD 231 (« carrefour de l’Obélisque ») : l’augmentation du rayon de 23 mètres à 40 mètres, mise à 3 voies de la chaussée annulaire et création d’une deuxième voie sur les entrées.

Le coût du projet est estimé à 5,4 M€ TTC (valeur novembre 2015).
Financement : Etat-Région (opération inscrite au CPER 2015-2020)

Plan de situation

> calendrier

Partager la page