Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La route se modernise

Travaux de réparation du mur de soutènement de l’A15 à Argenteuil (95)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 juin 2018

Mardi 15 mai 2018, une partie d’un mur de soutènement soutenant la chaussée de l’autoroute A15 au niveau d’Argenteuil s’est effondré. Ce mur, construit en 1974, porte les voies de circulation en direction de Paris en amont du viaduc de franchissement de la Seine. Après une fermeture totale de la circulation dans le sens province-Paris, les deux voies de gauche ont été réouvertes à la circulation le samedi 19 mai.

Le mur de soutènement de l’A15 est un ouvrage en remblai renforcé par des armatures métalliques. Ce mur n’a pas pour fonction de porter le viaduc, fonction endossée par les différentes piles du viaduc. Le viaduc en tant que tel n’est donc pas fragilisé.

Pour des raisons de sécurité, il est nécessaire de réduire la largeur circulable (actuellement neutralisation des 2 voies de droite et maintien en circulation des deux voies de gauche avec limitation de la vitesse maximale autorisée à 70 km/h) jusqu’à la fin des travaux de réparation, actuellement estimée au début d’année 2019.

Ces modalités visent à assurer la sécurité des usagers tout en permettant des conditions de circulation appropriées, à éviter tout affaissement supplémentaire et à sécuriser les interventions de réparation sur la chaussée et en contrebas du viaduc.

Depuis le 19 mai les interventions quotidiennes de la DiRIF portent sur la sécurisation des abords du mur de soutènement pour permettre les investigations approfondies préalables à la définition des travaux de réparation nécessaires. La poursuite de ces interventions de sécurisation dans les prochaines semaines comprend :

  • l’évacuation par grutage une dalle de plus de 40 tonnes, rendue instable suite à l’effondrement d’une partie du mur de soutènement de l’autoroute. Cette opération sera effectuée le samedi 23 juin avec une fermeture à la circulation sur l’A15 en direction de Paris dès le vendredi soir 22 juin et jusque dans la nuit du samedi au dimanche 24 juin.
  • la protection de la butte en sablons, actuellement sous la dalle, contre les venues d’eau.
  • l’aménagement des plate-formes et des accès aux abords du mur de soutènement pour permettre le passage et l’intervention d’engins de chantier.

Une fois les abords du mur de soutènement sécurisés, les investigations plus approfondies pourront être réalisées afin de déterminer la nature et l’ampleur des travaux à réaliser, ainsi que la résistance des éléments du mur restés en place. Ces investigations seront menées d’ici début juillet avec le Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA).

Ces expertises permettront également de déterminer si la stabilité du talus actuel permettrait ou non d’élargir un peu la largeur circulable sous chantier permettant ainsi d’ouvrir une troisième voie de circulation, tout en garantissant la sécurité des usagers et du chantier. Si tel était le cas, cela pourrait alors être réalisé au cours de l’été.

Le choix des entreprises de travaux sera ensuite conduit pendant l’été selon une procédure réglementaire accélérée. S’ensuivra en septembre une période préparatoire du chantier au cours de laquelle seront analysées et validées les procédures de chantier des entreprises retenues, en accordant une attention toute particulière à la sécurité des intervenants sur le chantier et des usagers de la route, compte tenu du maintien de la circulation des usagers. Les travaux de réparation du remblai et de la chaussée devraient ainsi pouvoir débuter au mois d’octobre et devraient durer jusqu’au début 2019.

Pendant la période de neutralisation des 2 voies de droite du sens province-Paris de l’A15, les conditions de circulation resteront difficiles sur cet axe. Les usagers provenant du Val-d’Oise qui traversent l’Île-de-France, notamment les poids-lourd, sont invités à privilégier la Francilienne aux heures de circulation les plus chargées, en particulier le matin.

Une couverture provisoire en béton a été construite pour protéger la butte en sablon contre les venues d'eau.  en grand format (nouvelle fenêtre)
Une couverture provisoire en béton a été construite pour protéger la butte en sablon contre les venues d’eau.
@Gérard ROLLANDO
Des plate-formes et des accès aux abords du viaduc et du mur de soutènement ont été construits pour permettre l'intervention d'engins de chantier.  en grand format (nouvelle fenêtre)
Des plate-formes et des accès aux abords du viaduc et du mur de soutènement ont été construits pour permettre l’intervention d’engins de chantier.
@Gérard ROLLANDO
Plusieurs inspections ont d'ores et déjà été menées pour vérifier l'état du mur de soutènement, du viaduc et de leurs abords.  en grand format (nouvelle fenêtre)
Plusieurs inspections ont d’ores et déjà été menées pour vérifier l’état du mur de soutènement, du viaduc et de leurs abords.
@Gérard ROLLANDO
Les interventions sur et en contrebas du viaduc nécessitent des neutralisations de voies de circulation à droite dans le sens province-Paris de l'A15.  en grand format (nouvelle fenêtre)
Les interventions sur et en contrebas du viaduc nécessitent des neutralisations de voies de circulation à droite dans le sens province-Paris de l’A15.
@Gérard ROLLANDO
Les usagers sont invités à la plus grande prudence en respectant scrupuleusement la réglementation précisée par la signalisation mise en place pour leur sécurité et celle des intervenants.
 
Les usagers peuvent consulter www.SYTADIN.fr pour préparer leur déplacement. Les alertes sont relayées sur Twitter (@SYTADIN).
 
Pendant leurs déplacements, les usagers sont invités à être attentifs aux informations diffusées sur les panneaux à messages variables (PMV) et à écouter France Bleu Île-de-France sur 107.1.