Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La route se modernise

Viaduc de Gennevilliers - Coupure de l’A15 vers Paris - Réouverture partielle du viaduc ce samedi 19 mai

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mai 2018 (modifié le 5 juin 2018)

Une partie d’un mur de soutènement soutenant la chaussée de l’autoroute A15 sur le territoire de la commune Argenteuil, s’est effondré mardi 15 mai après-midi.
Ce mur, construit en 1974, porte les voies de circulation de l’A15 en direction de Paris.
Pour des raisons de sécurité, en accord avec les autorités préfectorales, la circulation en direction de Paris a été totalement interrompue sur ce viaduc depuis le 15 mai.

Après investigations, expertises et essais réalisés hier par les spécialistes ouvrages d’art et géotechnique de la Direction des Routes d’Île-de-France (DiRIF) et du Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA), il a été décidé de ré-ouvrir partiellement la circulation en direction de Paris sur ce viaduc sur les 2 voies rapides (2 voies de gauche), et ce dès demain samedi 19 mai en matinée.

En effet, le résultat des essais et analyses réalisés sur l’ouvrage endommagé sont satisfaisants et permettent de garantir une circulation des usagers en sécurité sur les deux voies les plus éloignées du mur de soutènement.

Il est toutefois nécessaire de protéger la partie de chaussée à proximité de ce mur par la mise en place de dispositifs de sécurité et de signalisation qui commenceront à être installés dès ce jour vendredi 18 mai.

Ainsi, la circulation sur l’autoroute A15, en direction de Paris, et en traversée de Seine sera rétablie sur 2 voies dès samedi matin. Pour des raisons de sécurité, la vitesse sera limitée à 70 km/h sur la section de l’A15 concernés par la réduction à deux voies.

Les études visant à définir les modalités de réparation et de remise en état complet du mur de soutènement, permettant une reprise normale de la circulation, sont d’ores et déjà engagées par les ingénieurs de la DIRIF et du CEREMA qui sont mobilisés sur cette priorité de remise en circulation complète de l’A15 . Il sera en effet nécessaire de procéder d’abord au démontage des éléments de structure existant au-dessus du mur (corniche, panneau anti-bruit, …), de définir le choix de la technique de réparation la plus sûre et adaptée au contexte du site contraint et à la circulation importante sur l’A15, de faire réaliser et vérifier les calculs de dimensionnement de structure, puis de lancer les travaux prévus qui nécessiteront des phases techniques et d’exploitation sous circulation relativement complexes.

Ainsi, malgré cette réouverture partielle (2 voies sur les 4 habituelles), la circulation sur l’A15 en direction de Paris restera difficile pendant toute cette période.

Les automobilistes du nord du Val d’Oise qui se dirigent vers Paris sont donc invités à privilégier la Francilienne aux heures de circulation les plus chargées, en particulier le matin.

Les usagers en provenance du Nord de la France par l’autoroute A16 continueront à être orientés vers l’autoroute A1 pour rejoindre l’agglomération parisienne.

L’utilisation des transports en commun continue donc d’être recommandée pour éviter d’emprunter l’A15 et le réseau routier local qui restera toujours très chargé.